LA GRAVURE

LES OUTILS DE LA GRAVURE
L'Affûtage

gravure_pierre_info

   Pour effectuer un travail de gravure précis et propre, les gravelets doivent être parfaitement affûtés, avant et régulièrement pendant la gravure.
Le but d'un affûtage est de rendre un outil coupant tout en lui retirant un minimum de matière et en respectant son profil et ses angles de coupe. La fréquence de l'affûtage dépend de l'abrasivité et de la dureté du matériau. Il est important de vérifier la netteté du trait à plusieurs reprises au cours de la réalisation de la gravure.

Les parties composant l'extrémité d'un gravelet

LES DIFFÉRENTES ÉTAPES :
   - Le meulage au touret : C'est un travail de dégrossissage qui permet d'éliminer une arête émoussée, de retirer les éventuelles ébréchures ou de redonner l'angle de coupe au ciseau.

Il faut utiliser des meules adaptées à la matière des gravelets :

    * Pour les outils en acier, utilisez une meule au corindon
    * Pour les outils au carbure de tungstène, utilisez une meule au carborundum
Attention : lors de cette opération, travaillez par petites touches légères, sans faire trop chauffer l'outil. Il faut laisser refroidir à l'air ambiant sans tremper l'outil dans l'eau (un échauffement trop important suivi d'un refroidissement brutal risque de créer un fendillage du carbure de tungstène).
   - Le démorfilage de l'arête meulée. Cela consiste à retirer le morfil, une bavure d'acier très fine à peine visible mais que l'on peut sentir au toucher. Elle s'est formé sur l'arête coupante du taillant lors du meulage. Cette opération est réalisée avec un disque de démorfilage en cuir ou avec une briquette d'affûtage d'un grain très fin (voir ci-dessous).
Si vous entretenez régulièrement vos outils, achetés neufs, vous n'avez théoriquement pas besoin de passer par ces 2 premières étapes
   - L'affûtage proprement dit. C'est un travail de finition et d'entretien régulier du tranchant de l'outil.
On trouve dans le commerce des briquettes d'affûtage au corindon et au carborundum ou des affiloirs au diamant. Elles sont généralement disponibles en grain fin, moyen et gros. Pour ce travail de finition, utilisez un grain de 220 à 400.
Lors de l'affûtage, l'outil doit former un angle d'environ 20 degrés par rapport à la surface de la briquette et on frotte le gravelet d'avant en arrière une demi-douzaine de fois de chaque côté du taillant.
Les briquettes peuvent être utilisés à sec mais il est conseillé d'utiliser un peu d'eau pour favoriser l'abrasion.
Attention : dans ce dernier cas, nettoyez bien vos briquettes après utilisation, sinon les résidus vont s'agglomérer, sécher et former un croûte gênante lors du prochain affûtage.
Quand la plaquette d'un gravelet tungstène arrive au bout, vous avez la possibilité de meuler son extrémité en acier pour utiliser la totalité du tungstène (sans surchauffer pour ne pas provoquer la séparation du tungstène de l'acier).



Afin de renforcer le tranchant du taillant, il est bon d'affûter les biseaux en forme de légère ogive
Les coins, quand à eux, sont très légèrement mouchés afin d'éliminer toute partie aiguë


1...34567...26


www.pierres-info.fr - Mentions légales - Date de publication : samedi 21 septembre 2019 - Tous droits réservés